lundi 15 juin 2009

Les Nuages de Bulle


C'est un phénomène assez étrange décrit pour la première fois en 1742 par un physicien cribate, le grand Halmur Biovitch en personne !
Il rédige alors un rapport à la Commission Cribate des Phénomènes Météorologiques Inexpliqués, rapport passionnant dont nous avons conservé la version authentique :

" Ceci est un rapport relatant un fait inexpliqué dont j'ai été témoin.
Ce récit devrait vous intéresser, vous la CCPMI, car il m'a été conté votre curiosité légendaire pour les nuages bizarres.
Par un après midi d'hygrométrie variable et d'une pression assez relative, il a été observé par moi-même une formation nuageuse anormale au milieu des strato-nimbus usuels.
Après observation précise au nuageoscope, il s'avère être question d'un nouveau type de nuage, totalement indépendant des dépressions anticycloniques et des brumeurs de vie.
Il vous est proposé le nom d' Halmurbullo-cumulus pour ce nouveau nuage dont j'ai la vive impression qu'il va révolutionner notre vision actuelle de la météorologie.
Amicalement, Halmur Biovitch."

Ce rapport ne fut pas pris au sérieux ce qui pousse Halmur à cultiver une haine farouche pour les conchiliculteurs et à étudier son phénomène tout seul.
Il y consacrera sa vie entière pendant plusieurs mois, mais ne parviendra jamais à en percer le secret.
Il devint fou et répéta jusqu'à la fin de sa vie que la poudre de betterave thermostat 8 était apte à rendre n'importe quelle grenouille alcoolique et ambidextre pendant plusieurs heures. (J'ai fait l'expérience de nombreuses fois, ça ne fonctionne pas, il était donc réellement devenu fou...)

Les avancées scientifiques nous permettent désormais de rejeter l'hypothèse de Biovitch.
Nous n'avons pas affaire à un nouveau type de nuage mais plutôt à un phénomène optique due à une concentration anormale de bismuth dans l'air (sachant que l'air contient moins de 0% de Bismuth dans des conditions normales d'ensoleillement).
En revanche nous ne savons absolument rien de plus étant donné la rareté de l'évènement et le fait que peu de savants s'intéressent à des nuages en forme de bulle.

5 commentaires:

bldine a dit…

quelle chance d'avoir pu observer ce phénomène ... C'est encore + rare qu'une aurore boréale ? ... Dans tous les cas, ça a l'air vraiment très joli ...

L'ombre de Mulder a dit…

tutututututuuuuuuuuuuu !*


* tututé sur l'air d'X-files...

Zanael a dit…

-> bldine : C'est super beau oui ! Et c'est vraiment rare mais surtout imprévisible car nous n'avons pû isoler aucune des conditions sources...

-> L'ombre de Mulder : C'est une théorie...
^^

Hélène, Pat et Noé (et Loukoum) a dit…

ben zut, je croyais que bismuth était mort, moi !!
;D
(L'ex compagnon de pixel...)

Zanael a dit…

Hé oui, mais cela s'explique de deux façons, la première étant scientifique et la seconde plus axée sur le plan spirituel :

-Le Bismuth est un élément de la classification périodique (établie par Mendeleïev), au même titre que l'azote, l'oxygène, l'or, l'uranium, etc... Il est donc possible de le retrouver dans l'air (à des concentrations forcément très faibles)

-Bismuth le poisson étant mort, son âme est maintenant partout dans l'air, donc on peut évaluer une concentration de Bismuth dans l'air.


Voilà, j'espère avoir répondu à ton interrogation, choisis ta théorie préférée ^^

 

Nombre total de visiteurs :